Faciliter l’accès à la terre de nos agriculteurs

32

La régionalisation récente du bail à ferme relance les débats sur l’accès à la terre pour nos agriculteurs. Un sujet épineux qui soulève la crainte de certains autant que l’espoir d’autres. Tant le Code wallon de l’agriculture que la nouvelle déclaration de politique régionale annoncent l’intention de nos politiques d’apporter des solutions à cette problématique capitale pour notre agriculture.

L’accès à la terre des agriculteurs est l’un des problèmes majeurs de notre agriculture. La surface agricole globale est lentement rongée par les activités industrielles ou de logement, mais c’est surtout le problème de la reprise des fermes, de l’installation de nouveaux agriculteurs qui inquiète. Si le bail à ferme devait constituer la solution pour permettre l’accès à la terre des agriculteurs, ses nombreuses dérives en font aujourd’hui un frein important, tant le système est devenu contraignant pour les propriétaires qui s’en échappent en utilisant autrement leurs terres (gestion par société, activité chevaline…), que pour les agriculteurs qui se retrouvent inégaux devant l’accès aux rares terrains disponibles tant à l’achat (explosion de la valeur vénale) qu’à la location (enchère des dessous de table). Et ce n’est qu’un survol, bien loin d’être exhaustif, de la problématique et de ses enjeux.

Dans le cadre de notre projet « Echangeons sur notre agriculture », nous souhaitons participer activement à la recherche de solutions pour faciliter l’accès la terre de nos agriculteurs et pour favoriser la transmission des fermes et l’installation de nouveaux projets agricoles. Dans ce cadre, nous vous proposerons, tout au long de ce début d’année 2015, une série d’articles sur le sujet, ainsi qu’une journée d’information et un cycle de rencontres.

2 thoughts on “Faciliter l’accès à la terre de nos agriculteurs

  1. Belle initiative. Nous voudrions Démarrer un projet agricole. Nous avons des bâtiments, mais pas de terres. Mais par où commencer? Le démarrage d’un tel projet quand on est pas issu du milieu agricole est tellement lourd au niveau des formations, de l’administration, des infrastructures, … Nous avons l’impression de nous essouffler avant même d’avoir commencé… 😦

    • Merci beaucoup pour votre témoignage ! La difficulté de trouver une terre est importante, et combinée aux autres obstacles, c’est un réel frein à l’installation de nouveaux projets. Pourriez-vous me préciser votre région ainsi que la surface recherchée et sa destination (maraîchage / élevage / culture…) ? Avez-vous déjà eu l’occasion d’approcher des propriétaires ?

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s