Comment développer des filières brassicoles 100 % wallonnes ? Partie 3 : Secteur de la brasserie

Lors de nos rencontres citoyennes sur les céréales, avec la participation d’Hélène Louppe (Socopro) et de Bruno Godin (CRAW), un état des lieux du secteur de la brasserie en Belgique et en Wallonie a pu être dressé.


Processus

L’orge maltée et moulue est mélangée à de l’eau et est chauffée à différentes températures, ce qui permet aux enzymes de transformer l’amidon en sucres fermentescibles qui seront transformés en alcool par les levures.

La Belgique, grande productrice de bières

Les entreprises et industries belges produisent annuellement 20 millions d’hectolitres de bière. Le secteur est en croissance. En 2017, le pays comptait 247 brasseries dont un tiers en Région wallonne. La production correspond à trois fois la consommation de bières en Belgique (en moyenne 71 litres par habitant et par an). Les bières artisanales représentent environ 4 % de la production belge soit 800.000 hectolitres par an.

Des grands groupes aux micro-brasseries

Quatre grands groupes représentent la moitié du marché mondial : AB InBev, Heineken, Carlsberg et China Resources (CRB). Les microbrasseries, en plein essor, détiennent actuellement 11 % des parts de marché (contre 5 % en 2010). Le nombre de micro-brasseries proposant des bières locales et de type spéciales est en plein essor. Etant donné que le marché tend à se saturer, ces microbrasseries reposent également sur l’exportation de leurs produits. De nombreux acteurs tendent à se différencier. Un lien au terroir, une diversification dans les matières premières ou dans le processus de brassage sont des manières de mettre en avant les produits sur le marché local.

Les circuits d’approvisionnement

Les brasseries fonctionnent selon différents circuits d’approvisionnement :

  • La brasserie achète le malt à la malterie
  • La brasserie a un accord avec un producteur d’orge brassicole et fait malter à façon
  • La brasserie cultive son propre orge brassicole et fait malter à façon (historique !)

Un savoir-faire reconnu

Le 30 novembre 2016, l’Unesco a décidé d’inscrire la bière belge à la liste du patrimoine culturel immatériel. Il concerne tous les usages, traditions, habitudes et techniques qui représentent une identité et une diversité culturelles à transmettre aux générations futures. Une reconnaissance qui ne manque pas de valoriser la culture de la bière en Belgique.

A suivre…

Partie 4 : Des filières locales et comment les (re)créer


 

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s