Eleveurs laitiers modèles en autonomie : Bernard & Sylvia Brouckaert à Dour

Nous avons rencontré Bernard et Sylvia Brouckaert le samedi 4 juin 2016 à l’occasion du cycle de visites de fermes et fromageries coopératives modèles d’autonomie pour l’élevage laitier wallon.

DSC_0511

La ferme de Moranfayt est en agriculture biologique depuis les années septante. Bernard est véritablement « né dans la bio », et c’est en 1999 qu’il reprend le flambeau avec son épouse Sylvia. La ferme comprend la culture de pommes de terre sur environ dix hectares, la culture de blé panifiable sur trois hectares tandis que les septante hectares restants sont consacrés à l’élevage de vaches laitières. Bernard et Sylvia misent sur la vente directe pour une grande partie de leurs pommes de terre et pour 90 % de leur lait qui est transformé en beurre et fromages à la ferme.

.

DSC_0520

L’élevage compte quatre-vingts vaches laitières issues de croisements : bleue mixte, pie rouge, pie noire, normande, brun suisse… La diversité est au menu ! Nous rencontrons la doyenne qui s’apprête à vêler du haut de ses quatorze ans. Bernard nous explique qu’il ne recherche pas la production de lait maximale mais un lait de qualité indispensable pour développer un beurre et des fromages de caractère. Ses vaches donnent donc quatre milles à cinq milles litres de lait par lactation.

.

DSC_0526

Pour nourrir son troupeau, Bernard cultive dix hectares de céréales en mélange (triticale – avoine – pois ou orge – avoine – pois). Le pois, légumineuses, enrichit le sol en azote via ses mycorhizes et est une excellente source de protéines dans la ration. La ferme compte dix-huit hectares de prairies permanentes destinées au pâturage et une trentaine d’hectares de prairies temporaires où sont semés des mélanges de luzerne – trèfle – dactyle – fléole – fétuque fournissant un fourrage riche et constituant un élément important dans la rotation des cultures. La ferme produit donc l’entièreté de l’alimentation du bétail. Exceptionnellement, Bernard complète la ration avec un peu de tourteau de lin bio. Il tente la culture de féveroles cette année sur un hectare.

DSC_0522

La ferme a toujours proposé du beurre en vente directe, et le fromage « Moranfayt nature » a été conçu dans les années 1980. Lors de la reprise de la ferme en 1999, la moitié du lait était transformée et vendue en direct, l’autre moitié partait à la laiterie. Aujourd’hui, la totalité du lait est transformée hormis les excédents de production en mai-juin-juillet, soit environ 10 % du lait, repris sous forme de lait entier ou écrémé par la Laiterie des Ardennes. Les produits laitiers proposés sont le beurre, le lait battu, entier ou écrémé, des fromages au lait entier, écrémé ou battu et du brie frais, le petit berni (camembert) et des yaourts. Si le prix du lait bio en laiterie est actuellement rémunérateur, autant que la transformation et la vente directe, Bernard et Sylvia souhaitent garder leur indépendance.

DSC_0531

La vente des produits laitiers se fait sur place à la ferme dans le magasin ou via un distributeur de fromages accessible en permanence devant la ferme. Les produits sont également disponibles via la Ruche qui dit oui et des groupements d’achats locaux. Une seule grande surface vend le beurre de la ferme, mais Bernard et Sylvia ne comptent pas sur ce mode de distribution envers lequel ils sont prudents. En ce qui concerne les pommes de terre, un tiers de la récolte est réservée à la clientèle de la ferme tandis que le reste est vendu à Lutosa pour la confection de frites bio. Les variétés cultivées sont les Charlotte, Désirée et Agria. Le blé est moulu au Moulin de Moulbaix puis est revendu sous forme de farine à la clientèle de la ferme mais aussi à un boulanger bio local, la Boulangerie Backx à Ellezelles.

DSC_0513

La ferme est un bel exemple de diversification et d’autonomie tant dans la production que dans la transformation et la vente des produits. Elle fait vivre Bernard et sa famille mais permet également la rémunération de deux ouvriers, l’un donnant un coup de pouce dans l’élevage et l’autre à la fromagerie et pour la vente des produits. C’est un réel avantage pour la qualité de vie de la famille. La ferme rencontre beaucoup de succès auprès des consommateurs, si bien que les possibilités de développement sont bien présentes, et les projets aussi ! Agrandir le magasin, créer un nouvel atelier de transformation plus spacieux et de meilleure capacité, développer aussi la production de crèmes glacées… Augmenter la superficie de la ferme est difficile, ce qui limite le nombre de vaches laitières. Bernard aurait souhaité transformer le lait d’autres producteurs, mais monter une coopérative durable n’est pas facile. Il faut trouver des partenaires fiables travaillant de manière similaire notamment au niveau de l’alimentation des vaches, paramètres crucial pour la qualité du produit fini. De plus, les contrats liant les éleveurs à leur laiterie laissent peu d’opportunités d’en transformer une partie via une coopérative extérieure. Faire de la fromagerie de Moranfayt un atelier partagé est peut-être possible mais quelles seraient les conséquences d’un contrôle afsca positif sur tous les coopérateurs ? Des questions auxquelles nous tenterons de trouver des réponses !

DSC_0508


Ferme de Moranfayt

Rue Cauderloo 14 à 7370 Dour

Tel : 065 65 42 58 – GSM : 0479 32 76 57 – 0472 76 58 48

.

.

.

Magasin ouvert :

  • mardi de 9 à 11h30 et 13h30 à 17h
  • mercredi 9 à 11h30 et 13h30 à 18
  • jeudi 9 à 11h30 et 13h30 à 17h
  • vendredi 9 à 19h
  • samedi 10 à 16h

 

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s