Des éleveurs laitiers bio évitent la crise en développant leur autonomie ! Une solution d’avenir pour notre agriculture ?

 

Dans le cadre de la Semaine bio, Nature & Progrès vous invite à neuf visites de fermes laitières et fromageries biologiques wallonnes, du 4 au 17 juin 2016. Ces structures ont développé leur autonomie au niveau de la production, de la transformation et de la commercialisation. Un modèle d’avenir pour une production laitière wallonne rentable ?

 

Citoyens et éleveurs unis pour chercher des solutions à la crise laitière

C’est dans le cadre du projet « Echangeons sur notre agriculture » de Nature & Progrès que se sont réunis, dans chaque province wallonne, citoyens et éleveurs autour de la problématique de la crise laitière. L’objectif ? Discuter de la crise subie par les éleveurs laitiers wallons et rechercher ensemble des solutions pour permettre un élevage rentable.

Un sondage sur les pistes de solutions à la crise laitière

Un sondage est actuellement en cours afin de tenter d’évaluer les pistes émises lors des rencontres citoyens-éleveurs. N’hésitez pas à y participer ! Les résultats seront communiqués au secteur agricole et aux politiques et serviront de base à des études approfondies. Merci pour votre participation !

Une meilleure maîtrise de la filière

Les résultats partiels du sondage indiquent une volonté de développer l’autonomie des fermes, tant au niveau de la production (réduction des intrants, autoproduction…) qu’au niveau de la transformation (fromagerie à la ferme ou partenariat avec une fromagerie coopérative) et de la vente (vente à la ferme, via des marchés ou une coopérative). Il est indispensable que les éleveurs se réapproprient la plus-value de leur lait et soient rétribués équitablement.

Le circuit local : un marché de niche ou une réelle voie d’avenir ?

Produire, transformer et vendre son lait directement au citoyen wallon ou via des coopératives, c’est un choix prédominant dans le modèle biologique qui prône un lien fort entre producteur et consommateur. Le marché est-il assez important pour permettre à d’autres éleveurs de se lancer dans l’aventure ? Les législations et normes constituent-elles un frein ? Le circuit court, un marché de niche ou une voie d’avenir ? Les fermiers et fromagers nous feront part de leur avis et de leur expérience !

 

En pratique :

  • Samedi 4 juin dès 10h à la ferme Moranfayt (Dour)
  • Samedi 4 juin dès 14h à la ferme du Moulin (Chièvres)
  • Mardi 7 juin dès 19h à la ferme de Neubempt (Plombières)
  • Samedi 11 juin dès 10h à la fromagerie coopérative du Bairsou (Trois-Ponts)
  • Samedi 11 juin dès 14h à la ferme Lamberty (Vielsalm)
  • Dimanche 12 juin dès 10h à la ferme de Stée (Ciney)
  • Dimanche 12 juin dès 14h à la fromagerie du Gros Chêne (Méan)
  • Mardi 14 juin dès 19h à la ferme Theissen (Manderfeld)
  • Jeudi 16 juin dès 19h à la ferme Raucq (Lens)

Inscription indispensable (places limitées)

 

Tous

Cartographie EA crop

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s