Débat sur le TTIP dans le contexte agricole

TTIP FWA

Ce mardi 16 février, la Fédération Wallonne de l’Agriculture organisait, à l’occasion de son assemblée annuelle, un débat sur le traité transatlantique : « TTIP et agriculture : Stop ou encore »

Les experts suivants étaient invités aux débats :

  • Edouard Bourcieu – DG Commerce – Union européenne
  • Arnaud Petit – Directeur « Produits de base et commerce » COPA COGECA
  • François Bellot – Député wallon MR
  • Claude Rolin – Député européen CdH
  • Marc Tarabella – Député européen PS
  • Hélène Ryckmans – Députée wallonne et Sénatrice Ecolo

Les trois premiers avaient une approche globalement orientée « pour », les trois suivants, « contre »

Devant un auditoire totalement rempli, principalement d’agriculteurs et agricultrices wallon(ne)s, le débat s’est développé autour des opportunités et menaces que représente le TTIP pour le secteur agricole européen et plus particulièrement wallon.

Un contexte particulier

Le débat sur l’ouverture du marché Outre-Atlantique avait un ton particulier en cette période de crise du secteur agricole (lait, porcs), crise principalement due à l’ouverture des marchés initiée par la nouvelle politique agricole commune. Comment le secteur agricole envisage-t-il un nouveau traité commercial qui risque d’aboutir vers de nouvelles opportunités d’exportations mais aussi à une entrée massive de produits américains dans le marché européen ? Sans parler encore des différences entre les normes sanitaires (boeuf aux hormones, poulets chlorés) et de culture (pesticides, ogm) de part et d’autre de l’Atlantique.

Des arguments rassurants… ou pas !

Devant l’opposition manifestée par la société civile et les craintes formulées par le secteur agricole, quelle position adoptent les défenseurs du traité transatlantique ? Différents argument ont été cités.

Mr Bourcieu met en avant la transparence du dossier, du « jamais vu » pour un traité européen. En effet, la proposition de texte est disponible sur internet, et les discussions autour du texte sont accessibles en salle de lecture. On n’a donc rien à cacher. Mme Ryckmans met néanmoins en évidence que cette transparence a été initiée suite à la réaction exceptionnelle de la société civile qui a fait connaître le dossier et qui a mis beaucoup de pression pour en connaître les évolutions.

Mr Petit explique que ce n’est pas la première fois que des traités commerciaux sont signés, et que ceux-ci ont toujours suscité des craintes sans forcément aboutir aux catastrophes imaginées. Il met en avant que 50 % des produits agricoles échangés sont déjà libéralisés.

Mr Bellot intervient : « L’Europe n’est pas une île ! » et soutient que 50 % des productions agricoles européennes sont exportés vers les Etats-Unis, il ne faut donc pas laisser échapper ces parts de marchés qui iraient vers d’autres pays.

Mme Ryckmans fait part de ses craintes, notamment du fait que les modèles agricoles et les normes sont totalement différents entre l’Europe et les Etats-Unis. Va-t-on réduire les exigences chez nous ? Il est fort peu probable que les Etats-Unis s’alignent sur nos réglementations. C’est d’ailleurs un principe qui est rejeté outre-Atlantique. Et pour le consommateur, est-ce acceptable ?

Mr Tarabella craint également que le paquet agricole soit négocié en dernier et serve de variable d’ajustement dans la négociation. Que l’Europe lâche un peu dans le secteur agricole pour gagner davantage dans les autres secteurs couverts par le traité.

Mr Rolin analyse également qu’une négociation commerciale ne peut porter sur des normes et de valeurs !

La question des tribunaux privés a été soulevée, mais il semble qu’une alternative soit en cours de discussion.

L’étude américaine sur les effets du TTIP sur l’agriculture américaine par rapport à l’agriculture européenne est à prendre avec des pincettes, car elle se base sur des hypothèses ne correspondant pas forcément au fruit des négociations. Les acteurs pro-TTIP rassurent sur le fait que l’Europe ne lâchera rien et est d’ailleurs en position de puissance face aux USA pour le secteur agricole. Si le résultat de l’étude ne montre que « le rêve des américains », il laisse néanmoins sous-entendre dans quel esprit et avec quelle ambition négocient les Etats-Unis.

Et demain ?

Une étude sur les impacts potentiels du traité transatlantique sur l’agriculture européenne est prévue cette année. Les négociations devraient se terminer en fin d’année sous la législature d’Obama. Plusieurs intervenants sont donc pour freiner l’avancement des négociations en attendant les résultats de cette étude, de manière à ne pas s’engager dans une voie qui risquerait d’être négative pour notre agriculture.

Un dossier à suivre…

Plus d’infos : consultez le compte-rendu de l’Assemblée réalisé par la FWA


 

4 thoughts on “Débat sur le TTIP dans le contexte agricole

  1. bonjour Madame vous auriez pu nous inviter au débat, je suis écolo à tournai une formation en agriculture et en permaculture partageons nos idées et nos expériences pour avancer,c’est vrai on ne se’ connaissait pas avant cordialement Mr Daoumer Gsm 00.32.499.629.332

  2. Bonjour Sylvie,

    J’espère que tu vas bien.

    Toutes mes félicitations une fois encore pour tes activités et les informations que tu nous livres.

    A toutes fins utiles, je t’envoie en fichier attaché une liste de références de documents disponibles à la Bibliothèque de la DGARNE-Agriculture sur le TTIP et envoyée ce matin à un étudiant qui réalise un TFE sur cette thématique.

    Bien cordialement,

    Daniel

    Daniel LANTEIR
    Bibliothécaire
    Service public de Wallonie (SPW)
    Direction générale « Agriculture, Ressources naturelles et Environnement » (DGARNE) – CREA
    Bibliothèque
    Chaussée de Louvain, 14
    5000 NAMUR
    BELGIUM
    Tél. : +32 (0) 81/649.412
    Fax : +32 (0) 81/649.466
    @ Daniel.LANTEIR@spw.wallonie.be
    http://agriculture.wallonie.be/

    « Ce message n’engage pas la DGARNE et reste informel. Tout courrier officiel doit être confirmé par lettre signée d’un agent dûment mandaté. »

    • Bonjour Daniel ! Un grand merci pour ton message. Apparemment il ne passe pas bien en commentaire sur le site… mais je t’invite à me l’envoyer par mail, ce sera plus facile ! Une excellente journée à toi. Sylvie

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s