Serres chauffées et éclairées : des solutions se développent pour réduire leur coût écologique et économique

 

Les ressources énergétiques nécessaires au chauffage et à l’éclairage des serres représentent environ 40 % des coûts de production. Avec l’augmentation des coûts de l’énergie, des solutions sont développées afin d‘en réduire le coût et l’empreinte écologique.

Serres fermées

Les serres totalement fermées se développent également, permettant 15 % d’économie d’énergie. Un système de circulation de l’air permet d’améliorer l’apport de chaleur aux cultures. Ces serres permettraient aussi de réduire l’impact des maladies, dans la mesure où un sas de désinfection est utilisé.

Couplage avec des industries.

Plusieurs serres dans le monde ont été installées à proximité d’usines, d’incinérateurs, de tours de refroidissement de centrales… afin de profiter de la chaleur émise (et parfois aussi du CO2) par l’industrie. C’est une solution écologiquement intéressante. Par exemple, l’eau chaude produite par les usines doit être refroidie avant d’être libérée dans l’environnement, sans quoi des problèmes importants d’écologie aquatique auraient lieu.

Quelques exemples :

Canada – couplage de serres avec une papeterie : http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/08-016w.htm

France – couplage de serres avec une usine de recyclage de déchets : http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/01/1910630-belesta-1er-village-bio-de-france.html

 

Géothermie

Certaines serres sont alimentées en chaleur par la géothermie. Dans ce cas, on va chercher la chaleur en profondeur dans le sol. Ce processus ne nécessite aucun coût et n’occasionne aucune pollution, outre la réalisation du forage et les installations techniques.

Un exemple au Canada : http://www.abrivegetal.com/fr/developpement-durable/index.php

 

Eclairage par led

En ce qui concerne l’éclairage, le développement de la lumière froide par l’utilisation des led constitue une bonne solution : le led est moins cher à l’achat, consomme peu d’énergie et procure une luminosité de meilleure qualité, augmentant les rendements de 30 %. Les lampes à iodure traditionnellement utilisées ont pour inconvénient de chauffer, ce qui consomme plus d’énergie. L’orientation et le matériau couvrant la serre ont bien entendu également leur importance.

A propos des LED : http://eco-energie-montreal.com/post/eclairage-del-basse-consommation-projet-ge-serre-tomate-savoura

 

Les tomates de PECQ : centrale de cogénération au gaz, produisant de l’électricité dont une partie est revendue en énergie verte à Electrabel.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cog%C3%A9n%C3%A9ration

http://www.viessmann.be/fr/Industrie_Societes_Services_publics/Produits/Centrales_de_cogeneration.html

Serre 2

A lire également :

Un dossier technique sur la valorisation des rejets thermiques industriels et agro-industries : http://www.innovagro.net/pdf/agro-industries.pdf

A propos du choix du combustible : http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/08-016w.htm

La recherche canadienne : http://www.organicagcentre.ca/NewspaperArticles/tcog_2012/tcog_northern_tomato_f.asp

Alternatives en Bretagne : http://www.pleinchamp.com/fiscalite-juridique/actualites/cultures-sous-serre-l-urgence-d-une-alternative-energetique

De « fausses » solutions existent aussi : négociation d’une baisse des prix pour les producteurs sous serres : http://argent.canoe.ca/nouvelles/tarif-delectricite-preferentiel-pour-les-producteurs-en-serre-5112013


 

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s